Courrier des lecteurs

Dominique,

 J’étais, il y a quelques jours, en train de choisir un livre dans ma librairie préférée, et j’ai été témoin de cette petite scène : deux jeunes hommes étaient assis sur le canapé installé entre les rayonnages de livres pour adultes et ceux des livres pour enfants. J’ai repéré qu’ils lisaient chacun un MAX et LILI. Ils avaient le sourire et échangeaient entre eux en se montrant des passages de leur lecture respective. Étaient-ils en train.de « revisiter leur enfance et de mettre des mots sur les émotions oubliées », ? comme vous le dites dans un de vos textes.

Pour ma part, j’ai pu lire à une fratrie dont les parents se disputent, au point que les enfants ont dû être placés par ultime mesure de protection : « Les parents de MAX et LILI se disputent ». Il me semble que cela a pu libérer leur parole sur ce qu’ils ont vécu.

 Amicalement, Catherine

Publicités